SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
01/06/2019

Une histoire d'amour...


Il es blotti sur le front de port des Marinas de Villeneuve-Loubet. Depuis trois ans, Le Flora de Théodora Hauzer et Didier Petit-Thieffry propose à une clientèle qui ne s'y trompe pas une carte changeante au gré des arrivages des produits de saison.



Didier Petit-Thieffry et Théodora Hauzer. © Fabrice Roy
Didier Petit-Thieffry et Théodora Hauzer. © Fabrice Roy
Ils se sont connus à Cannes, devant le Palais des Festivals il y a 24 ans. C'est le coup de foudre entre Théodora, née à Singapour de père hollandais et de mère chinoise et Didier, un gars du nord dont l'arrière-grand-mère était restauratrice à Anstaing, à la frontière belge. Son arrière-grand-père, contrebandier sur les bords, faisait transiter du tabac depuis la Belgique vers la France dans des ballots fixés sur des chiens coureurs.

Si pour certains la restauration est un rêve de gosse, ce ne fut pas le cas pour nos deux amoureux. Théodora, est passée par l'événementiel et l'immobilier après avoir fait des études à La Haye. Didier a étudié les maths et la technique à Orléans. Il pratique le dessin industriel, travaille le théâtre. C'est un artiste avec, peut-être un élément prémonitoire dans l'appréciation de son livret scolaire commise alors qu'il était jeune élève: "Confond les Lycées d'Etat avec un hôtel-restaurant".
Et précisément, Théodora et Didier exploitent pendant 6 ans un hôtel-restaurant de 15 chambres dans les Alpes Mancelles, à la limite de l'Orne. En 2016, ils reprennent "l'Ecrin des Saveurs" sur le port des Marinas de Villeneuve-Loubet. Disciple d'Escoffier et membre du Collège Culinaire de France, Théodora exerce sa passion pour la cuisine de qualité dans ce restaurant dont la petite taille est inversement proportionnelle au talent de la propriétaire...

Une cuisine résolument locavore...

Tataki d'esturgeon mi-cuit au sésame.  © Fabrice Roy
Tataki d'esturgeon mi-cuit au sésame. © Fabrice Roy
Ils viennent parfois de loin pour savourer la cuisine de Théodora mise en scène dans la salle par Didier. D'autant que la carte est modifiée tous les jours.
"Ce sont les producteurs qui décident" souligne Théodora.
"Il y a très peu de filtres entre notre cuisine et ce que nous sommes" renchérit Didier.
La cuisine de Théodora, dont la maman, chinoise de Hong-Kong est née à Calcutta et dont un oncle possédait à Mumbai un restaurant "Le Flora", reprend les bases de la cuisine traditionnelle sur lesquelles elle dépose à bon escient des touches d'exotisme qui en subliment les saveurs.
En salle, un service stylé, sans emphase, avec bienveillance et maîtrise, fruit de l'expérience de Didier.

Le "Flora, écrin des saveurs": y aller et se laisser faire! Il est recommandé de réserver.


Côte de bœuf charolais, poivre noir et herbes de Provence. © Fabrice Roy
Côte de bœuf charolais, poivre noir et herbes de Provence. © Fabrice Roy

Brillet-Savarin IGP au lait cru, truffé par nos soins. © Fabrice Roy
Brillet-Savarin IGP au lait cru, truffé par nos soins. © Fabrice Roy

Flora, cuisine française

Quai d'honneur
Marina Baie des Anges
06270 Villeneuve-Loubet
Tél: 06 79 31 49 81

flora.villeneuve.loubet@gmail.com

Site internet du Flora






Facebook