SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
21/01/2019

Palmarès Michelin 2019 - Côte d'Azur et Monaco


C'est un total de 50 établissements de la Côte d'Azur et de Monaco qui arborent au moins une étoile dans le guide Michelin 2019, dont le palmarès a été annoncé hier dans l'écrin de la Salle Gaveau à Paris par Gwendal Pouliennec, récemment nommé Directeur International. Trois restaurants obtiennent leur première étoile (deux dans le Var, un à Monaco et un dans les Alpes Maritimes) et le Mirazur de Mauro Colagreco à Menton obtient sa troisième étoile. Deux double-étoilés des Alpes Maritimes perdent une étoile, cependant que trois établissements du Var et un dans les Alpes Maritimes se voient retirer leur unique étoile. Les Nouvelles Gastronomiques Côte d'Azur et Monaco vous présentent la liste complete des étoilés 2019.



© NGF
© NGF

Alpes Maritimes

21 restaurants une étoile

Les Pêcheurs - Antibes
La Table de Patrick Ringeard - Eze Bord-de-Mer
Les Bacchanales- Vence
Jan - Nice
La Passagère - Juan-les-Pins
Alain Llorca - La Colle sur Loup
Paloma - Mougins
Restaurant des Rois - Beaulieu-sur-Mer
Les Terralliers - Biot
L'Oasis - La Napoule
Le Cap - Saint Jean-Cap-Ferrat
Le Candille - Mougins
Le Saint-Martin - Vence
La Bastide Saint-Antoine - Grasse
Elsa - Roquebrune Cap-Martin
L'Aromate - Nice
Le Figuier de Saint-Esprit - Antibes
Lou CIgalon Maison Martin - Valbonne
Clovis - Tourettes sur Loup
Le Clos Saint Pierre - Le Rouret
L'Auberge Quintessence - Roubion

Parmi eux,
- Un nouveau promu: l'Auberge Quintessence à Roubion dans lequel les Nouvelles Gastronomiques Côte d'Azur et Monaco s'étaient rendues en août dernier - Le Pari de la Quintessence
- Deux double-étoilés perdent une étoile: l'Oasis à La Napoule et Paloma à Mougins

Six restaurants deux étoiles

Le Chantecler - Nice
Villa Archange - Le Cannet
Hostellerie Jérôme - La Turbie
Flaveur - Nice
La Chèvre d'Or - Eze
La Palme d'Or - Cannes

Un restaurant trois étoiles

Le Mirazur à Menton, gagne sa troisième étoile

Il a perdu son étoile:

Le Park 45 - Cannes

Var

14 restaurants une étoile

Hostellerie Bérard - La Cadière d'Azur
Bruno - Lorgues
Faventia - Tourettes
Les Oliviers - Bandol
Le Jardin de Benjamin - Lorgues
Hostellerie de l'Abbaye de la Celle - La Celle
Hostellerie Les Gorges de Pennafort - Callas
La Voile - Ramatuelle
Le Relais des Moines - Les Arcs
L'Olivier - Saint-Tropez
La Palmeraie - La Croix-Valmer
L'Olivier - Hyères
La Rastègue - Bormes-les-Mimosas
La Terrasse - Saint-Raphael

Parmi eux, deux nouveaux promus: Les Oliviers à Bandol et la Terrasse à Saint Raphael

Deux restaurants trois étoiles

Christophe Bacquié - Le Castellet
La Vague d'Or - Saint-Tropez

Ils ont perdu leur étoile:

Le Castellaras - Fayence
Villa Belrose - Saint-Tropez
Les Chênes Verts - Tourtour



Principauté de Monaco

Quatre restaurants une étoile

Le Vistamar - Monte-Carlo
Le Blue Bay - Monte-Carlo
Le Grill - Monte-Carlo
Yoshi - Monte-Carlo

Parmi eux, un nouveau promu: Le Grill Alain Ducasse de l'Hôtel de Paris - Monte-Carlo

Un restaurant deux étoiles

Joël Robuchon - Monte-Carlo

Un restaurant trois étoiles

Le Louis XV, Alain Ducasse à l'Hôtel de Paris - Monte-Carlo

Une belle coincidence pour le Grill Alain Ducasse de l'Hôtel de Paris

Palmarès Michelin 2019 - Côte d'Azur et Monaco
C’est précisément au moment où l’Hôtel de Paris Monte-Carlo achève sa métamorphose que Le Grill obtient sa première étoile, tout juste 18 mois après sa réouverture. Franck Cerutti Chef Exécutif des cuisines de l'établissement confie : « C’est le travail de toute une équipe qui a été récompensé. Dans ce nouveau décor, nous avons à cœur de sublimer les produits de la Riviera. C’est une jolie reconnaissance pour cette cuisine que j’affectionne tant. »


Le groupe Barrière félicite Mauro Colagreco

© DR
© DR
La troisième étoile est arrivée au Mirazur à Menton. Pour le Chef Mauro Colagreco, l'année 2019 commence aussi bien que l'année 2018 s'est achevée. Distinctions, reconnaissance, ce sont des années de travail sur des concepts innovants et une cuisine qui n'est jamais très éloignée des racines argentines du Chef. Ainsi, le concept Bfire, lancé à l'hôtel Barrière les Neige Courchevel ou encore à l'Hôtel Barrière Majestic Cannes.

Les Roches Rouges: La terrasse étoilée

© DR
© DR
Première étoile pour la Terrasse - Hôtel des Roches Rouges. Pour cet établissement, ouvert en 2017 au pied de l'Esterel, c'est la reconnaissance du talent de son Chef José Bailly qui prône une cuisine provençale toute en couleurs et en saveurs. Directement inspirée du livre "La Cuisine provençale de tradition populaire" de René Jouveau, la carte décline particulièrement les produits de la mer.

La Quintessence des étoiles

© Fabrice Roy
© Fabrice Roy
Récompense d'une cuisine authentiquement locavore et inventive, l'étoile attribuée à la Quintessence, perchée au sommet du col de la Coulliole vient logiquement couronner un festival de saveurs, une bonne humeur contagieuse, une carte inspirée à Christophe Billau par la saison, la météo, l'humeur du jour.

Les Oliviers récompensés

Aux Oliviers, restaurant du Thalazur Ile-Rousse à Bandol, le Chef Jérémy Czaplicki et sa brigade on équipe construisent une cuisine autour du produit, dans le respect de sa saisonnalité et de son goût. Dans leurs assiettes, saveurs, textures, couleurs, construisent cette association unique dont l'alchimie invite au partage. Cette première étoile Michelin vient couronner cet enthousiasme dans l'exaltation des trésors de la Méditerranée.

LIRE AUSSI







Facebook