SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
22/04/2018

Les Nouvelles Gastronomiques Côte d'Azur et Monaco: partenaires média de la Chaîne des Rôtisseurs de Monaco

Publi-communiqué


Le 21 avril dernier, Gérard Canarie, Bailli de la Chaîne des Rôtisseurs de Monaco et Fabrice Roy, Directeur des Nouvelles Gastronomiques Côte d'Azur et Monaco ont officialisé leur collaboration à l'occasion de la journée mondiale des Rôtisseurs, qu'une forte délégation monégasque a célébrée en Italie avec ses amis du baillage de San Remo.



La Chaîne des Rôtisseurs

de gauche à droite, Gabriella Ivaldo, Bailli de San Remo, Fabrice Roy, Gérard Canarie, Bailli de Monaco. © Fabrice Roy
de gauche à droite, Gabriella Ivaldo, Bailli de San Remo, Fabrice Roy, Gérard Canarie, Bailli de Monaco. © Fabrice Roy
Forte de près de 25 000 membres, la Chaîne des Rôtisseurs est une Association Internationale de la Gastronomie aujourd'hui implantée dans plus de 80 pays et qui réunit des passionnés qui partagent les mêmes valeurs de qualité, gastronomie, promotion des arts culinaires et des plaisirs de la table.

En 1248, Louis IX, ultérieurement canonisé sous le nom de Saint-Louis, ordonne la constitution de plusieurs guildes professionnelles dont celle des "Ayeurs" ou rôtisseurs d'oies. Cette guilde a pour vocation d'améliorer les connaissances techniques de ses membres : apprentis, marchands et maîtres. En 1509, sous le règne de Louis XII, alors que les connaissances de la guilde sont élargies au point d'englober la préparation d'autres viandes et volailles, y compris le gibier, celle-ci prend le nom de "Rôtisseurs".
La création des armoiries date de 1610 : à cette époque, deux broches croisées et quatre ustensiles a larder au centre étaient entourés par les flammes de l'âtre. Dans sa version actuelle, le blason historique est encerclé par des fleurs de lys et deux chaînes, entre lesquelles se trouve le nouveau nom de l'association. La chaîne intérieure représente les membres professionnels tandis que la chaîne extérieure représente les membres non professionnels.
Pendant plus de quatre siècles, la Confrérie des Rôtisseurs cultive et développe les arts culinaires, respectant tous les critères de professionnalisme et de qualité exigés par la "Table Royale" jusqu'à la dissolution des guildes pendant la Révolution Française en 1793.
En 1950, le Dr Auguste Bécart, les journalistes et critiques de renom Jean Valby et Curnonsky (surnommé le "Prince des Gastronomes"), ainsi que les Chefs Louis Giraudon et Marcel Dorin relancent l'association et fondent la "Confrérie de la Chaîne des Rôtisseurs".
A partir de 2008, la Chaîne des Rôtisseurs a décidé d'élargir son champ d'intervention, en développant ses activités au-delà de la restauration et de l'hôtellerie dans un élan de "générosité et de partage". Le 2 janvier 2008, elle a officiellement enregistré une fondation auprès de la Préfécture de Paris, l'Association Caritative de la Chaîne des Rôtisseurs (ACCR), destinée à intervenir dans le secteur du développement social pour nourrir les plus démunis et améliorer leurs conditions de vie et en particulier celle des enfants.

La Chaîne des Rôtisseurs de Monaco est présidée par son Bailli Gérard Canarie et compte plus de 120 membres.

http://monaco.chainedesrotisseurs.com







Facebook