SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
27/07/2019

Ernest à La Londe...


Si Hemingway n'a probablement jamais foulé le sable des plages de La Londe Les Maures, le restaurant éponyme créé par l'entrepreneur Nicolas Colangelo aurait sans doute convenu à l'écrivain globe-trotter. Inauguré en 2016, il plonge ses convives dans un subtil mélange d'art asiatique et de style indo-mauricien. Élégance et décontraction sont les maître-mots d'une atmosphère hors du temps, rythmée par le souffle des vagues toutes proches.



© Fabrice Roy
© Fabrice Roy

Ernest et les cocktails

© Fabrice Roy
© Fabrice Roy
Quand Hemingway arriva à La Havane en 1929, ce fut le coup de foudre. Et son "léger" penchant pour l'alcool a trouvé son expression dans la consommation de rhum en cocktails. Il prend notamment ses quartiers au Floridita, dont le propriétaire, Constantino Ribalaigua lui confectionne selon ses instructions un Daïquiri sans sucre et avec double ration de rhum. En lui servant, il lui dit "Voilà, Papa!". C'est ainsi que nait le "Papa Hemingway", appelé aussi le Daïquiri de Papa, servi comme il se doit au bar de l'Hemingway de La Londe, qui n'a rien à craindre en termes de mixologie...

La carte...

Mi-cuit de thon © Fabrice Roy
Mi-cuit de thon © Fabrice Roy
Des salades pour le midi avec notamment une déclinaison autour de la César, poulet ou crevettes croustillantes, et pour le soir, on contemplera le coucher de soleil devant un thon mi-cuit au curry Madras, un filet de bar sauce vierge ou un curry vert de gambas. Les végétariens ne sont pas oubliés, qui pourront déguster, par exemple, des tagliatelles de riz et de légumes sautées au wok, sauce soja et sésame.
Une carte animée par François Blot, qui a été chef du Buddha Bar à Paris puis Chef formateur au sein du groupe pendant 16 ans, et qui donne toute leur place aux produits frais.

De la vertu d'entreprendre...

Nicolas Colangelo. © Fabrice Roy
Nicolas Colangelo. © Fabrice Roy
Nicolas Colangelo, entrepreneur? C'est vraiment le moins que l'on puisse dire pour qualifier ce baroudeur, enfant du quartier de l'Argentière et qui est passé par l'Afrique, Madagascar, les mines de saphir et la promotion immobilière avant de créer l'Hemingway en écho aux nombreux voyages de l'écrivain. Une proximité que ces deux hommes auraient pu cultiver s'ils s'étaient connus...
Des projets? Ils murissent! Comment pourrait-il en être autrement?

L'Hemingway

© Fabrice Roy
© Fabrice Roy
Plage de l'Argentière
83250 La-Londe-les-Maures

Tél: 06 32 50 02 57

www.lhemingway.com





Inscription à la newsletter
Vous devez lire les Conditions Générales de Service avant de continuer


Facebook