SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
20/05/2019

Domaine des Comtes de la Bordina: quand la nature rejoint l'histoire...

publi-reportage


Des oliviers par centaines crochent leurs racines dans les entrailles de la terre tandis que figuiers et mimosas tordent leurs bras noueux vers la moindre parcelle de lumière. Fondé en 1930 par le Comte Edmond de Fels et acquis en 1984 par le Comte Giancarlo Bonifazi di Statte et son épouse Lydia, le domaine des Comtes de la Bordina est une oasis de verdure qui veille sur Monaco depuis les hauteurs de Beausoleil. Aussi verte que la mer est bleue, aussi foisonnante que le ciel est lisse, la nature est ici chez elle et déroule ses restanques comme des rides sur le flanc d'un géant. C'est ici que Simona, la fille de Giancarlo et de Lydia, développe le projet de produire et de vendre à quelques privilégiés une huile d'olive exceptionnelle et un citron caviar dont elle a planté plus de 150 arbustes.



Lydia et Simona: mère et fille au domaine. L'olivier a été planté par le père en 1999. © Fabrice Roy
Lydia et Simona: mère et fille au domaine. L'olivier a été planté par le père en 1999. © Fabrice Roy

Le règne et le respect de la nature

Luxuriance de la nature préservée... © Fabrice Roy
Luxuriance de la nature préservée... © Fabrice Roy
La statue de Saint-Joseph semble monter la garde sur le pilier gauche du grand portail qui ouvre sur la moyenne corniche.
Une fois le seuil franchi, le domaine des Comtes de la Bordina se découvre peu à peu, au grès des lacets d'un chemin ombragé qui serpente vers une demeure à l'architecture élégante et sobre.
Le domaine fait fièrement face à la mer, en brave sentinelle dont la mémoire imprègne la sève du moindre de ses arbres. Et des arbres, il n'en manque pas sur cette étendue zébrée de terrasses sur lesquelles s'accrochent des centaines d'oliviers de type Cailletier, préservés depuis l'origine de tout traitement chimique.
Le plus vénérable d'entre eux a été planté il y a deux siècles.
Ici, la nature a pris ses marques, sans contraintes, jusque dans le tronc tourmenté de ce mimosa qui a décidé de barrer l'accès à l'un des escaliers du parc. Les rayons du soleil de mai ruissellent sur les branches des Citrus Australasica et rebondissent sur leurs feuilles d'un vert profond. Certains de ces arbustes portent leurs fruits à la chair rose, remplis de granules croquantes de citron caviar, à la saveur acidulée et douce à la fois.

Les citrons caviar. © Fabrice Roy
Les citrons caviar. © Fabrice Roy

Huile d'olive et tradition

Une huile d'olive d'exception. © Fabrice Roy
Une huile d'olive d'exception. © Fabrice Roy
Pour maitriser la production de l'huile d'olives, c'est en Italie que Simona est allée prendre des cours chez des amis oléiculteurs.
Elle y a confirmé l'importance de tout réaliser avec la seule énergie qui vaille: celle de l'amour. Gaulées à la main entre octobre et novembre les olives sont pressées sur place à froid sous 24 heures, grâce à une presse brevetée dont la jeune oléicultrice a dû apprivoiser certains mystères!
Non seulement il n'y a aucune chauffe, mais la décantation se fait uniquement à l'eau contrairement à des séparateurs à haut rendement qui fonctionnent jusqu'à 3000 tours à la minute.
Ce procédé artisanal et traditionnel est plus lent mais il préserve toutes les qualités de l'huile.

Comme le souligne la maman Lydia: "Chaque arbre est une entité, un être vivant auquel on doit beaucoup, c'est un échange"
Simona ajoute: "Cela demande du temps, de l'énergie, de l'enthousiasme".

2018 a été l'année de la validation du procédé de production. Des échantillons ont été distribués à la famille, aux amis et à quelques restaurateurs. Les bouteilles ont été choisies et les étiquettes ont été réalisées spécialement par un ami artiste, Federico Buratti.

La saison 2019 verra la première commercialisation de l'huile d'olive du domaine des Comtes de la Bordina. Un rendez-vous que prépare Simona sous les yeux de sa fille Catlyn et dont nous vous ferons vivre les étapes au fil des mois.

Domaine des Comtes de la Bordina






Inscription à la newsletter
Vous devez lire les Conditions Générales de Service avant de continuer


Facebook