SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
29/01/2019

Chefs au sommet: Côté face...


Côté pile, une semaine de fête, de partage, de convivialité: Les chefs de la côte qui montent à Auron, les producteurs, les dames cuisinières, la montagne, les traditions, le public, les partenaires, la folie contagieuse d'un barbecue, les quatre mains, les after qui se prolongent, la cuisine et la pâtisserie main dans la main... Côté face, une incroyable organisation où chaque détail compte. A la manœuvre, Michel Guillot, Krystel Biret et une équipe dont la motivation et l'efficacité sont inversement proportionnelles au nombre. Une fois n'est pas coutume, c'est ce côté-là que les Nouvelles Gastronomiques Côte d'Azur et Monaco sont allées explorer...



L'aventure...

"Auron... my name is Auron!" Krystel Biret et Michel Guillot. © Christophe Giraudeau
"Auron... my name is Auron!" Krystel Biret et Michel Guillot. © Christophe Giraudeau
La toute première édition des Chefs au Sommet s'appelait en fait "Les Toqués font du ski". Sur une idée de Gérard Bernar, fondateur de l'Email Gourmand, les chefs de la côte montaient en janvier à Auron pour une journée de ski et un déjeuner.
En 2013, le format s'étoffe et couvre le samedi, le dimanche et le lundi. La station capitalise sur cette transhumance des chefs pour étoffer sa fréquentation dans une période plutôt creuse avant les vacances de février. A partir de 2017, c'est la semaine entière qui accueille les manifestations, les animations, les exposants, et les quatre-mains des chefs locaux et des chefs invités.

Dès 2012, le festival sollicite un parrain emblématique et reconnu sur la Côte d'Azur. Cette année-là, c'est Jean-François Issautier qui est à l'honneur. Ce ne sont pas moins de 7 chefs qui lui succèdent au fil des années:

- 2013: Jacques Chibois
- 2014: Alain Llorca
- 2015: Joël Garault
- 2016: Philippe Joannes
- 2017: Jacques Maximin
- 2018: Christian Cottard
- 2019: Virginie Basselot

Le rôle du parrain est naturellement de mettre en valeur le festival, d'attirer le public par sa notoriété et d'accueillir la conférence de présentation dans son établissement.

En 2019, ce sont près de 600 repas qui ont été préparés et servis dans une quinzaine de restaurants d'Auron et de Saint-Etienne de Tinée. La semaine est jalonnée d'animations devenues emblématiques, sculpture sur glace, petit déjeuner et barbecue géant au pied des pistes, conférences et démonstrations culinaires...
Le festival rapproche les chefs, les producteurs et les partenaires. Ainsi, plusieurs producteurs du haut pays ont été référencés et verront le fruit de leur travail utilisé par des restaurateurs de la côte.

La dream team...

© Fabrice Roy
© Fabrice Roy
Le parcours de Michel Guillot est riche de mille expériences. Cet originaire de la Vésubie formé en école hôtelière a fait presque tous les métiers la restauration hormis ceux de la cuisine. Contrôleur de gestion, Maître d'hôtel, F&B manager, les postes qu'il occupe le mènent en Ecosse, à Marseille, à Cimiez sur les hauteurs de Nice. Il travaille également en Arabie Saoudite et en Syrie. Ce spécialiste de la restauration collective investit en 2000 dans l'Ecureuil, Hôtel Restaurant *** à Auron.
Infatigable entrepreneur, Michel Guillot a également le sens de l'intérêt collectif par son rôle de Conseiller Municipal et de Président de l'office de Tourisme des Stations du Mercantour. Son rôle: essentiellement le casting de "Chefs au Sommet", parrain et chefs invités ainsi que la recherche de partenaires.

Krystel Biret a grandi entre Cannes et Isola 2000. Elle est titulaire d'un BTS tourisme et se perfectionne une troisième année en Marketing. Ses stages la mènent naturellement à Isola, mais aussi à Auron. Son entrée dans la vie active se fait à l'Office de Tourisme d'Auron où elle est actuellement adjointe de direction. Krystel s'occupe plus particulièrement de l'événementiel et de la communication, dont elle est en outre responsable pour les stations du Mercantour.
Son rôle: coordonner la partie technique et administrative, animer les réseaux sociaux.

Avec eux, une équipe au premier rang de laquelle, on citera Colette Fabron, la Maire dynamique de Saint-Etienne de Tinée - Auron, Pascal Lequenne, le responsable de l'Office de Tourisme, Lionel Karakozian, animateur sur la station, et Adrien, le stagiaire. Les Chefs au Sommet, c'est aussi l'engagement des partenaires, des services de la Mairie, de la Métropole et de la SEM (Remontées mécaniques), pour assurer une organisation impeccable.


L'avenir...

© Fabrice Roy
© Fabrice Roy
Si pour Michel Guillot, le challenge le plus important est de trouver un hébergement pour loger tout le monde, surtout le premier week-end, pour Krystel Biret, c'est le fait d'arriver à organiser un tel événement avec si peu de monde!
"Alors, pour 2020, il y a plein de surprises en préparation", nous confie Michel. On se met tout de suite au travail pour proposer une neuvième édition encore plus belle et plus festive! Dans la corbeille, un rapprochement avec l'ESF, l'appel à une équipe de bénévoles, des packages "Dîner-nuit-location de skis - forfaits du dimanche au jeudi", la prospection outre-manche au London Ski Show...

Les Chefs au Sommet, c'est devenu au fil des années un partage géant de bonne humeur, d'émotions gourmandes procurées par des "chefs qui viennent gratuitement et remercient en partant, cuisiniers et pâtissiers, entre copains qui partagent une même passion" comme le souligne Michel Guillot.

On a hâte, déjà...

LIRE AUSSI







Facebook